Tentés par l’éveil aquatique pour votre bébé ?

Vous aimeriez éveiller votre tout-petit aux joies de l’eau ? Quelques séances de bébés nageurs sont peut-être la réponse à vos attentes. Cette activité connaît un succès qui ne se dément pas depuis plusieurs années. Quelles seraient les raisons qui vous feraient ou non sauter le pas ? Pour vous donner matière à réflexion, voici les bienfaits et les réserves à connaître avant de vous décider.

Se sentir comme un poisson dans l’eau

Plus vaste que sa petite baignoire, votre bébé peut être un peu interdit devant le petit bassin de la piscine. Mais une fois l’hésitation passée, il y a de fortes chances pour que l’étonnement et le plaisir l’emportent au fil de ses découvertes : scintillements de l’eau, pesanteur, bruits ouatés… Les séances de bébés nageurs n’ont pas pour but d’apprendre aux enfants à nager. Elles leur font prendre conscience que l’environnement aquatique offre des possibilités de se mouvoir et de ressentir différemment, et cela en s’amusant. Des exercices ludiques à l’aide de jouets colorés sont proposés par des animateurs spécialisés, parfois accompagnés de maîtres-nageurs ou de psychomotriciens. En favorisant leur aisance dans l’eau, ils développent la motricité et l’équilibre. Ils aident aussi les enfants à mieux se repérer dans l’espace.

Partager un moment de complicité…

Sur ce terrain de jeux, votre présence auprès de votre bébé est essentielle. Pour pouvoir gagner en liberté de mouvement, il devra se sentir en sécurité. Si vous n’êtes pas sereine, inutile de tenter l’expérience car vous risqueriez au contraire de transmettre vos peurs à votre enfant. Les mots que vous lui glisserez à l’oreille, les regards constamment échangés et le contact avec votre peau lui donneront confiance en lui. Dans un premier temps, il évoluera dans vos bras. Puis, allongé sur un tapis flottant, il se laissera porter tout en jouant avec vous. L’étape ultime sera celle de l’immersion, qui ne doit durer que quelques secondes. Et pour qu’elle soit couronnée de succès, il faut que votre tout-petit en soit à l’initiative. Si jusqu’à un an il possède un réflexe d’apnée, il apprendra peu à peu à contrôler sa respiration.

…et de sociabilité

Selon les lieux de pratique, les séances de bébés nageurs sont proposées à partir de 4 ou 6 mois. Elles sont organisées par les municipalités, par des associations ou par les centres aquatiques. Collectives, elles encouragent les tout-petits à créer du lien, tout en respectant le rythme de chacun. Les rires communicatifs incitent souvent les enfants à pousser plus loin leurs explorations. Un éveil aquatique réussi repose en effet sur l’amusement qui doit rester la seule finalité.

Pratiquer en toute confiance

Avant de vous lancer avec votre bébé, il est nécessaire d’être avisée sur quelques précautions. L’avis positif de votre pédiatre sera indispensable. En effet, cette activité est déconseillée pour les nouveau-nés qui présentent des allergies ou de l’asthme, à cause de l’effet possible du chlore. Il en est de même pour ceux qui sont sujets à des maux d’oreilles réguliers. Sans contre-indications, vous pourrez profiter de ce joyeux moment hors de la maison. Bonnet de bain et protections auditives seront alors à glisser dans votre sac, sans oublier une serviette toute douce pour pouvoir rapidement emmitoufler votre bébé à la sortie de l’eau. S’il est recommandé que votre tout-petit ait mangé une heure avant la séance, il vous faudra également prévoir un goûter. Sachez que les séances ne dépassent pas 30 minutes avant 18 mois et peuvent ensuite durer jusqu’à 45 minutes tout au plus.

 

Plongerez-vous ou non dans cette initiation ?

Crédit photo : @biennaitretdevenir

Vous devriez aussi aimer..
Favoriser l’éveil de votre bébé en musique

Favoriser l’éveil de votre bébé en musique

Savourer le temps de son congé prénatal

Savourer le temps de son congé prénatal

Et si vous comptiez sur votre bonne fée ?

Et si vous comptiez sur votre bonne fée ?


Aucun commentaire

Laisser un commentaire