Témoignage : retour sur ma grossesse par Elise – 1ère partie

Aujourd’hui, Natalys laisse la parole à Elise, jeune maman de 34 ans, qui nous raconte son expérience (très complète) de sa grossesse.

Le bon moment


“Cela faisait déjà quelques temps que mon compagnon me parlait d’avoir un enfant, mais je dois avouer qu’autant dans le travail je n’ai pas peur de me lancer, autant dans ma vie personnelle, c’est plutôt Mathieu, mon compagnon, qui initie les grands projets ! Aussi, nous voilà lancés dans cette aventure en nous disant « On ne change rien à nos habitudes, ça viendra quand ça viendra…».
Au début, on se dit que ça va prendre du temps, et puis finalement, les mois passent et l’on s’impatiente très vite ! En l’occurrence, j’ai commencé à m’inquiéter au bout de seulement 4 mois alors que franchement, entre les déplacements professionnels, les soirées, les amis, la famille, les mois passent à une vitesse folle… Et puis j’ai appris plus tard qu’en moyenne, un couple met 6 mois avant d’arriver à avoir un enfant. Alors soyez patiente !
Mais en ce qui me concerne, je crois que la clé a été en grande partie dans la tête. Je dois avouer que je ne voulais pas tomber enceinte à la rentrée car ce n’était pas le bon timing pour mon travail, ni à Noël car je suis trop gourmande, etc. Et le mois où j’ai réellement souhaité tomber enceinte, et bien, PAF ça a marché !”

L’annonce au futur papa (bien rattrapée)


“J’ai choisi d’être à 400% sûre du coup : après avoir réalisé un test de grossesse et une prise de sang, et bien voilà… Je suis enceinte ! Mais comment lui annoncer ?
Il faut quelque chose de spécial, de personnel, que nous puissions garder en souvenir. J’ai opté pour la création maison d’un T-Shirt « PaPa 2016 – Loading » avec petit hochet dans la poche du T-Shirt. J’espère qu’il comprendra ! :-)

annonce grossesse bébé natalys

Nous sommes vendredi soir. Je prépare un apéro, et voilà Mathieu qui rentre, fatigué de sa semaine. Nous trinquons au weekend (bien sûr, je fais semblant de boire) et je lui montre son cadeau en lui disant : « C’est un cadeau de Saint Valentin en retard puisque j’étais en business trip ». Mathieu ouvre son cadeau, découvre le T-Shirt plié ne dévoilant que le petit hochet peluche dans la poche et me dit : « Ah ben c’est marrant ça, la peluche était vendue avec le T-Shirt ? Merci ma chérie, il est très sympa ». Et là, il pose le T-shirt à côté de lui et met le JT :-( ! Je lui dis alors : « Euh…. tu ne veux pas l’essayer quand même pour être sûr que c’est la bonne taille ? » histoire qu’il le déplie et découvre le message complet. Et là, j’ai vu son visage s’illuminer… et il m’a dit « C’est vrai ?!?!?! » en me prenant dans ses bras. J’étais en pleurs… de joie !
A partir de là, je n’avais plus le droit de rien porter, Mathieu était aux petits soins et aux anges. J’avoue que c’était bien plaisant, mais je lui ai quand même dit de s’économiser car ce serait surtout plus tard que j’aurai besoin de toute son attention !”

Le 1er trimestre (et une envie de salades composées)

“Mon premier trimestre fût royal : pas de nausée (enfin juste une arrière mini gueule de bois en me réveillant), pas d’envie de grignotage, juste une envie irrésistible de salades composées et de manger sainement. Autant dire qu’en arrêtant la charcuterie, le fromage et l’alcool j’ai perdu 5Kg en 1 mois et demi ! Bon par contre, j’étais bien fatiguée. A 21h tous les soirs, je dormais !
Au final, le plus dur était de cacher la grossesse aux proches en attendant le cap des fameux 3 mois… Mais ça va, les parents n’ont pas même pas tiqué après 1 gastro, 1 gueule de bois et 2 migraines. Bon par contre les potes ont moins compris pourquoi je ne venais plus aux soirées et dans les bars… Mais ce n’est pas grave, ils comprendraient plus tard !”

La 1ère échographie… et une surprise !


“Nous voilà rapidement à la fin du premier trimestre et à la première échographie, première rencontre avec notre « petit hippo » comme nous l’appelions (pour la petite histoire le projet bébé était consécutif à un magnifique voyage en Afrique du Sud, Zimbabwe et Botswana). Instants magiques… Le petit œuf qui scintillait à l’écran de la première visite chez la gynéco était devenu un vrai petit bébé qui gigotait ! Émotion au maximum… Mais en même temps, un peu de mal à réaliser que ce petit bébé est vraiment dans mon corps… Difficile psychologiquement de faire le lien et de se dire que ce qu’on voit à la TV est bien en moi !

elise echographie témoignage grossesse natalys bébé

Par contre chose à laquelle je ne m’attendais vraiment pas pour la 1ère écho était la question : vous voulez savoir le sexe ? Nous avons répondu « Seulement si vous êtes à 100% sûr ». Du coup, l’échographe a préféré s’abstenir, mais il nous a montré le sexe a l’image. Et moi je m’exclame : « Oh, il y a un petit truc qui dépasse, c’est un garçon ! ». Du coup l’échographe me répond : « Euh… au début de la grossesse les organes génitaux sont hors du corps du bébé, là, vous voyez, là, ce sont des lèvres… je suis à 99% sûr que c’est une petite fille ! ». Une petite fille ! Bon ben maintenant il va falloir trouver un prénom… Et l’annoncer à nos proches !”

La suite du témoignage d’Elise au prochain épisode !

Vous devriez aussi aimer..
Natalys x Ilado : bijoux de grossesse

Natalys x Ilado : bijoux de grossesse

Le Black Friday ? Qu’est ce que c’est ?

Le Black Friday ? Qu’est ce que c’est ?

Une chambre feng shui pour mon bébé

Une chambre feng shui pour mon bébé


Aucun commentaire

Laisser un commentaire