Rentrée : zoom sur les modes de garde


C’est LE grand sujet de préoccupation quand nos petits deviennent plus grands. Votre congé maternité touche à sa fin et vous souhaitez reprendre votre travail et faire garder votre tout-petit. Petit récap’ de toutes les possibilités qui s’offrent à vous !

La crèche
Elle présente l’avantage de socialiser son enfant et de le savoir entre de bonnes mains. De plus, c’est un mode de garde assez peu onéreux. Mais les horaires sont très stricts, ce qui a parfois comme conséquence de devoir cumuler plusieurs modes de garde. Et bien sûr, le plus grand problème réside dans le fait que le nombre de places est extrêmement réduit… En fonction de votre lieu de résidence, vous aurez entre une chance sur deux et une chance sur dix d’avoir une place.

Coût estimé : Tout dépend de votre revenu, du type d’établissement (collectif, familial, parental), du nombre d’heures de garde et de votre nombre d’enfants.
Sur une base d’une garde de 10 heures par jour avec 1 seul enfant, entre 84 et 640€ par mois.
Cliquez ici pour calculer le prix de votre place.


La crèche d’entreprise

Extrêmement pratique, encore faut-il qu’il en existe une là où vous travaillez ! S’il n’y en a pas, renseignez vous auprès de votre service de ressources humaines ou directement auprès de votre employeur : c’est un système également avantageux pour l’entreprise.

Coût estimé : Sur une base de 10 heures par jour, 22 jours par mois, de 40 à 600€ par mois en fonction des revenus et du nombre d’enfants.
Estimez le prix de votre place

La halte-garderie
Idéal quand l’un des deux parents ne travaille pas, ou à temps partiel. En effet, la halte-garderie vous permettra de déposer votre enfant pour quelques heures ou demi-journées dans la semaine. Une solution intéressante mais pas adaptée à tous et qui permet moins aux enfants de socialiser (ils se croisent plus qu’ils ne vivent ensemble).

Coût estimé : De 1 à 5€ l’heure en moyenne, toujours en fonction de vos revenus et nombre d’enfants.

Le jardin d’enfants (ou jardin d’éveil)
C’est le petit dernier des modes de garde. Créé en 2009, cette structure est à mi-chemin entre la crèche et la maternelle. Elle s’adresse à des enfants un peu plus âgés, de 2 à 6 ans.

Coût estimé : En moyenne, c’est 30% moins cher qu’une crèche.

L’assistante maternelle
Communément appelée “nounou”, elle accueille les enfants à son domicile. Elle peut s’occuper de 4 enfants à la fois, et promet donc une socialisation certaine à votre petit. Le Conseil général de votre département lui a délivré une attestation, assurant ses qualités éducatives ainsi que la salubrité et la sécurité de son logement. Administrativement parlant, c’est un peu plus compliqué que les moyens précédemment cités.

Coût estimé : Ici, vous devenez employeur ou employeuse. Le salaire horaire brut minimum est de 2.72€. Ajoutez à ça l’indemnité d’entretien, de 2.99€ par jour et par enfant. Il faudra également compter les indemnités de repas et kilométriques. Ainsi que des cotisations et contributions sociales.
Cliquez ici pour évaluer le salaire que vous devrez verser à une assistante maternelle


La nounou à domicile

Votre bébé n’est pas dépaysé puisqu’il reste à la maison. Cela représente beaucoup moins de déplacements et de stress. Mais cela peut revenir cher et votre petit risque d’être un peu seul, d’où le concept de garde partagée.

Coût estimé : De même que pour l’assistante maternelle, vous devenez employeur ou employeuse. Vous pouvez également estimer le salaire ici.

La garde partagée
Vous êtes deux familles pas trop éloignées, ayant les mêmes besoins en matière de garde ? Mettez-vous d’accord entre vous et engagez une nounou pour tous les enfants, dans l’autre famille, chez vous, ou en alternant entre les deux foyers.

Coût estimé : Vous divisez votre facture par deux par rapport au cas précédent.

L’échange de baby-sitting entre parents

Le site TrocTaGarde propose aux parents de s’arranger entre eux pour se partager les gardes. Vous êtes dispo le lundi soir pour récupérer votre petit bout après la crèche ? Vous pouvez aussi garder la petite Louise, ses parents à elle sortent plus tard. Par contre, mercredi soir, si vous souhaitez vous faire un resto entre amoureux, les parents de Louise peuvent garder votre bébé ! Un échange de bons procédés qui peut dépanner.

Coût estimé : 0€.

Le ou la jeune au pair
C’est une expérience riche et nettement plus engageante que les autres modes de garde. Vous permettez à votre enfant d’être gardé à la maison, en compagnie d’un ou d’une jeune étrangèr(e) lui permettant de découvrir une nouvelle langue. Pour vous, c’est l’assurance d’avoir toujours quelqu’un à la maison, qui peut réaliser aussi quelques tâches ménagères, et de rencontrer une personne d’une culture différente. Pour la jeune fille ou le jeune homme, c’est une expérience internationale fortement émancipatoire.

Coût estimé
: Le ou la jeune au pair est nourri, logé, blanchi par vos soins. Ajoutez à cela “un argent de poche” (une sorte d’indemnités) que vous devrez lui verser, compris entre 260 et 320€ par mois. Les cotisations patronales s’élèvent quant à elles à 200€ par mois.
Beaucoup d’infos à ce sujet juste ici.

Enfin, sachez qu’il existe des aides pour les personnes qui souhaitent garder leurs propres enfants à domicile, notamment avec le congé parental.

Et vous, qu’avez-vous choisi ?

Vous devriez aussi aimer..
“J’ai eu un enfant après mes 40 ans” : le témoignage de Céline

“J’ai eu un enfant après mes 40 ans” : le témoignage de Céline


Aucun commentaire

Laisser un commentaire