La fabuleuse histoire du bloomer

Le bloomer, c’est ce short culotte bien pratique pour habiller nos bébés sans les gêner dans leurs déplacements. Mais un long chemin a été parcouru avant d’aboutir à sa forme finale ! On vous raconte son histoire en 6 points.

1. Son nom vient de la féministe Amelia Bloomer
Au XIXème siècle, aux Etats-Unis, les femmes devaient porter des robes extrêmement contraignantes et les fameux corsets leur comprimaient la cage thoracique. Ces derniers étaient tellement serrés qu’ils en devenaient dangereux pour la santé ! Amelia Bloomer, qui se battaient pour les droits des femmes (notamment pour le droit de vote), publie à ce sujet en 1850 dans le journal The Lily :
“Les vêtements des femmes devraient être adaptés à leurs désirs et leurs besoins. Ils devraient d’abord être confortables et utilitaires et ensuite être esthétiques.”
Beaucoup de femmes se mettent alors à porter des espèces de pantalons-robes, nettement plus pratiques, et en l’honneur de la militante, on leur attribue le nom de bloomer.

2. Il est inspiré des pantalons turcs de l’époque
Aux Etats-Unis, le bloomer est d’ailleurs parfois appelée “la robe turque”. Ce qu’en France nous appellerions plutôt… un sarouel. Et qui, encore aujourd’hui, est unisexe, et toujours aussi confortable !

3. Il s’est réellement démocratisé en 1880
Le bloomer a fait scandale pendant quelques années mais petit à petit, beaucoup l’ont adopté. Il faut dire qu’il était bien pratique pour pouvoir faire de la bicyclette comme ces Messieurs !

4. Les sportives l’ont raccourci
Volley ball, tennis ou encore athlétisme, à la fin du XIXème siècle, c’est en bloomer que l’on pratiquait ces sports. Au fil du temps, et notamment dans les années 20 puis 30, toujours dans un souci d’efficacité et de confort, on enlève quelques centimètres de tissu à cet uniforme.

5. Au Japon, il a fait fureur jusque dans les années 90
Lors de leurs cours d’EPS, les écolières nippones devaient porter leur bloomer, prenant exemple sur les tenues sportives adoptées aux Jeux Olympiques de Tokyo en 1964. Il était déjà bien plus serré et plus court. Finalement, il a été remplacé par le port du short de sport dans la plupart des établissements.

6. On le retrouve chez Natalys à chaque collection
Grand classique depuis des années, chez Natalys, on aime utiliser cette pièce intemporelle et la moderniser avec des tissus et des imprimés dans l’air du temps.
Les derniers en date sont à retrouver ici.

Et vous, quelle est votre histoire avec le bloomer ?

Vous devriez aussi aimer..
Les clés du premier bain

Les clés du premier bain

Un doux parfum d’été indien…

Un doux parfum d’été indien…

Organiser vos premières vacances avec votre bébé

Organiser vos premières vacances avec votre bébé


Aucun commentaire

Laisser un commentaire