La diversification alimentaire : comment je m’y prends ?

Quand votre bébé a 6 mois, il peut commencer à mastiquer des aliments et à les déglutir. Le lait, qui était jusqu’alors la base de son alimentation, ne suffit plus à couvrir tous ses besoins. C’est aussi le moment où l’on peut commencer l’habituer au rythme des 4 repas (petit déjeuner, déjeuner, goûter et dîner). Alors, qu’est ce qu’on prépare à son petit à partir de là ?

 

De ses 6 à 8 mois

Au moins 500 ml par jour. Vous pouvez bien sûr continuer à allaiter, sinon, c’est le moment du lait 2ème âge. Bon à savoir : le lait l’hydrate suffisamment. Donc sauf s’il manifeste sa soif ou en cas de fortes chaleurs, vous n’avez pas besoin de lui donner de l’eau en plus !

Une petite dose de légumes, ça ne fait pas de mal
Haricots verts, épinards, carottes, tous ces légumes, votre petit peut déjà les manger. Par contre, on évite les aliments trop riches en fibres comme l’artichaut ou le vert des poireaux. Il les goûtera via leur eau de cuisson pour commencer (à la place de l’eau “nature” que vous mettez habituellement dans le biberon), puis sous forme de soupe mixée avec le lait. A privilégier le midi ou le soir.

On n’oublie pas les fruits
Deux semaines après avoir introduit les légumes, faites lui goûter des fruits. Attention, ils doivent toujours être cuits. Compotes de poire, pomme, pêche, banane ou encore abricots seront très appréciées. A privilégier le midi ou l’après-midi.

Et les protéines dans l’histoire ?
Dès le 6ème mois, votre bébé peut manger de la viande et du poisson. On recommande d’attendre le 7ème pour les oeufs (durs), et on lui fait goûter en mixant de petites portions dans une purée de légumes, ou dans des petits pots tout prêts.

Miam, des féculents !
On peut ajouter un peu de pommes de terre cuites à la vapeur dans les purées de légumes du midi. La farine infantile est également recommandée, dans le biberon du soir.

Le saviez-vous : comme le biberon n’est plus destiné qu’au lait mais à des éléments plus solides comme des soupes, vous aurez besoin d’une tétine plus large

24478-13prr1017bib_1-PHOTO_APLAT_BD--WEB-1417112279-13PRR1017BIB-0000-1.jpg

De ses 8 à 12 mois

Ce sont les premières dents de votre petit ! Il peut donc développer un peu plus son alimentation. Tous les jours, vous pouvez donner à votre enfant :
– des fruits et des légumes en purées, compotes ou petits pots
– des féculents tels que des pommes de terre, des pâtes (vermicelles ou tapioca pour commencer)
– des protéines (20g de poisson ou viande ou un demi oeuf dur)
– du lait bien sûr !
Attention, on évite le sucre dans le miel, le chocolat, les sodas…
Ce n’est pas bon pour sa santé et vous risquez de lui créer une forte addiction au sucre.

Astuce : pour préparer des purées et compotes maisons et trouver des recettes inspirantes, on recommande chaudement le Babycook de Béaba et son application super pratique ou bien leurs jolis livres de recettes.

37738-16prr2004inr_1-PHOTO_APLAT_BD--WEB-1461915035-16PRR2004INR_BABYCOOK-Neon-face.jpg

De ses 12 à 24 mois

Votre petit ne boit plus du lait 2ème âge, mais du lait de croissance. Il sera aussi content de découvrir d’autres produits laitiers : yaourts et fromages adaptés à son âge. Il va également boire plus d’eau. Pour le reste des boissons, elles ne sont pas indispensables, et certaines sont carrément à éviter pour ne pas lui donner l’habitude du sucre – il risque de refuser de boire de l’eau par la suite.

Pour les fruits et les légumes, Bébé a enfin le droit de manger des aliments crus. Les légumes secs (lentilles par exemple), peuvent être introduites vers 15 mois, et sous forme de purée dans un premier temps. Les produits céréaliers sont à consommer à chaque repas, les protéines montent à 30 g par jour.

On évite toujours le sucre, les fritures et le sel.

Conseil : Votre bébé mange avec les grands, aux mêmes heures et presque la même chose. Vive l’autonomie ! Alors on lui laisse prendre en main sa vaisselle… tout en évitant les catastrophes.

36772-15prr2013vai_1-PHOTO_APLAT_BD--WEB-1453741143-15PRR2013VAI.jpg

Et après 24 mois

Votre bébé mange presque comme un grand. Seul souci, il risque de refuser de goûter de nouveaux aliments, il sait dire non ! N’abandonnez pas s’il rejette un met, continuez à le lui proposer de temps en temps (sans tenter de dissimuler son goût ou sa forme).

Astuce : Pour encore mieux vivre la période de diversification alimentaire, la chaise Combelle s’adapte à votre petit et ses habitudes alimentaires de ses 6 à 36 mois. Et quand il n’en a plus besoin, on est heureuses de s’en servir à nouveau pour le petit frère ou la petite sœur ou le bébé d’une amie !

35265-15prr2006chh_1-PHOTO_APLAT_BD--WEB-1446649222-15PRR2006CHH.jpg


Aucun commentaire

Laisser un commentaire