A la piscine avec mon bébé

Vous voulez faire bouger votre petit bout ? Avant 3 ans, on évite formellement une réelle pratique sportive, mais on peut bien évidemment le faire participer à des séances d’éveil corporel. Une des manières les plus naturelles d’aider au développement psychomoteur de Bébé est sans doute de le faire… dans l’eau ! Normal, votre petit vient de passer 9 mois dans votre ventre, il est habitué à évoluer dans une matière liquide. Petit point sur les bonnes pratiques.


Les séances de piscine classiques

Vous pouvez emmener votre Bébé à la piscine municipale dès ses 6 mois, pourvu que son carnet de vaccinations soit à jour. Aussi tôt, cela vous surprend ? C’est que Bébé, instinctivement, retient sa respiration sous l’eau et bat des pieds et des mains ! Veillez toutefois à ne pas rester trop longtemps, sinon Bébé prendra vite froid. Ce sera à vous de trouver des jeux d’éveil à lui faire faire, mais cette solution convient bien aux petits budgets.

Les séances de bébés nageurs
Les cours de bébés nageurs sont ouverts la plupart du temps dès 6 mois. Le tarif est nettement plus élevé, comptez entre 15 et 20€ la séance d’une heure. Vous serez encadrées par des maîtres nageurs et disposerez de divers agréments (arrosoirs, ballons, toboggans, etc.). De plus, la température sera plus élevée (34°C en général) pour éviter que votre petit s’enrhume.

Des Mamans Natalys témoignent
Lucie, maman d’une petite fille de 11 mois , nous explique :
“Depuis l’âge de 6 mois, ma fille va aux bébés nageurs… et elle adore ça ! Elle est déjà très agile, attrape des objets, joue sur les tapis, etc. Un beau moment que nous partageons à deux.”
Caroline, elle, nous raconte les séances avec Evann, 6 mois :
“Le maître nageur du cours de bébés nageurs est impressionnant, on a été bluffés la première fois qu’il a déposé Evann dans l’eau et que ce dernier n’a rien dit, pas un pleur ! Simplement impressionné par ce qu’il venait de lui arriver… Pour l’instant, les bains durent entre 15 et 20 minutes, pour que les bébés ne prennent pas froid. Et quand on sort de l’eau, on se sèche bien et on n’oublie pas la compote pour reprendre des forces !”

Caroline fait bien de le rappeler, il est essentiel de ne pas fatiguer votre petit et de lui donner des forces avant et après l’effort. Et il est évidemment indispensable d’informer votre pédiatre des activités que suit Bébé, et de ne pas surcharger ce dernier. Le plaisir avant tout !

Et vous, votre tout petit, il participe à des séances de bébés nageurs ?


Aucun commentaire

Laisser un commentaire