Sport et maternité, l’équation sérénité

C’est bien connu : faire du sport influe positivement sur notre condition physique et sur notre moral. Que cela soit dans votre nature ou non, rien n’interdit, si vous êtes en bonne santé, de pratiquer une activité sportive même lorsque votre ventre s’arrondit. N’y voyez pas là un encouragement à préparer un marathon (même si les 9 mois à venir vont être bien remplis) ; il s’agit plutôt d’une invitation à vous accorder du temps pour vous. La grossesse est une période riche en émotions et le sport s’avère un bon moyen pour mieux les accueillir. Place au plaisir donc et non à la performance : ce qui compte avant tout, c’est de vous détendre pour favoriser la libération d’endorphines, vous savez ces précieuses hormones du bonheur… D’autant que même votre bébé pourra en ressentir les bienfaits !

Priorité aux mouvements doux

Décidée ? Il ne vous reste plus qu’à trouver l’activité qui vous correspond. La marche, la natation, l’aquagym, le yoga ou encore les pilates sont particulièrement conseillés : ces sports vous aideront en effet à gérer votre respiration, un apprentissage utile en vue de votre accouchement. Parce qu’ils renforceront votre endurance et votre tonus musculaire tout en contribuant à des mouvements d’assouplissement, vous trouverez plus facilement les postures appropriées durant votre grossesse. Les balades à vélo sont également envisageables, tant que votre équilibre vous le permet. Lorsque cela sera plus compliqué, vous pourrez opter pour le vélo d’appartement ! Et si vous n’êtes pas très sportive, de petits réflexes vous permettront de vous dépenser au quotidien avec modération : prenez les escaliers au lieu de choisir l’ascenseur ou descendez des transports en commun un arrêt avant votre destination.

Gagner en sérénité

Rythme, durée, intensité : en étant à l’écoute de votre corps, vous saurez poser vos limites. Un bon indicateur toutefois : vous devrez être en mesure de parler durant votre activité sans être essoufflée. Des échauffements adaptés, une hydratation et des pauses régulières faciliteront votre pratique. Côté bénéfices, la fatigue s’éloignera et votre sommeil se fera plus réparateur : relaxée, vous serez forte d’une énergie positive ! Toujours en douceur, vous pourrez poursuivre ces exercices physiques après votre accouchement pour remuscler votre corps. De nouveaux moments s’offriront alors à vous lors des sorties en poussette ou en écharpe de portage !

sport grossesse natalys sport grossesse natalys

 

Quand le coaching s’invite en ligne

Et si vous ne souhaitez pas fréquenter les salles de sport, d’autres solutions existent : Céline Bukiatme, la fondatrice de Walea Club nous en dit plus.

logo

Qu’est-ce qui fait l’originalité de votre proposition ?

Nous avons imaginé une solution sportive innovante pour les futures et jeunes mamans désireuses de faire du sport en toute liberté et surtout, selon leurs disponibilités. Walea Club est le premier club en ligne pour la forme et le bien-être de ces femmes : avec des modules disponibles 24h/24 et 7jours/7, les parcours sont personnalisables. Envolées les contraintes d’horaires ou de déplacements !

Quels sont les cours dédiés aux futures mamans ?

Pilates pour sportives débutantes ou confirmées ; yoga et gym prénatale pour compléter la préparation classique à l’accouchement ; rituels de bien-être pour apprendre la détente du visage, des mains ou encore du ventre.

Et pour les heureuses mamans ?

Là encore yoga et gym postnatale sont tout indiqués pour aider ces jeunes femmes à préserver leurs santés. Nous proposons aussi des exercices de cardio qui alternent haute intensité physique et temps de repos pour tonifier et affiner les silhouettes.

 

Convaincue pour enfiler votre tenue de sport ?


Aucun commentaire

Laisser un commentaire